Ecrire l’histoire à l’ère des narrativités numériques

Dublin Core

Title

Ecrire l’histoire à l’ère des narrativités numériques
Fos 200 un wedocumentaire sur deux siècles d’histoire industrielle, sociale et environnementale de Fos-sur-Mer / Étang de Berre

Subject

Webdocumentaire
<em>Visual studies</em>
Médiation
Histoire
Internet
Webdocumentary
Visual studies
Mediation
Digital history
Internet

Description

Cet article interroge, à partir d’une recherche-création articulée autour de la réalisation du webdocumentaire Fos/étang-de-Berre. 200 ans d’histoire industrielle et environnementale (abrégé Fos 200 dans l’article), les modalités selon lesquelles les modes d’écritures hypermédias incitent les chercheurs impliqués à repenser les fondamentaux de leur démarche d’enquête et leur posture en tant que producteurs de savoir. L’article aborde successivement les circonstances et le processus de recherche-création puis propose une mise en perspective réflexive centrée sur les transformations des modes d’écriture de l’histoire à l’ère des narrativités numériques. La première partie revient sur le contexte de réalisation de Fos 200 au sein du laboratoire TELEMMe, résultant de la rencontre entre des travaux participant au renouvellement de l’histoire industrielle et l’essor d’une réflexion centrée sur les médiations de l’histoire à l’ère numérique. La deuxième partie aborde les défis, les objectifs liés au processus de recherche-création et précise les phases de conception du webdocumentaire. La troisième partie porte sur l’impact de la recherche-création sur les transformations des pratiques de recherche, concernant la narration, l’enquête, le rapport aux sources et au corps social. Il s’agit de s’interroger plus largement sur les transformations des modalités d’écriture de l’histoire à l’ère des narrativités numériques et sur l’impact de ces « nouvelles » formes de mise en récit sur la « fabrique de la recherche » en SHS.
Based on a research-creation project centred on the production of the webdocumentary Fos/étang-de-Berre. 200 years of industrial and environmental history (abbreviated Fos 200 in the article), this article examines how interactive writing encourage the researchers involved to reconsider the fundamentals of their investigative approach and their posture as producers of knowledge. The article successively addresses the framework, the process of research-creation and proposes a reflexive perspective centred on the transformations of the writing modes of history in the era of digital storytelling. The first part focuses on the context, as the webdocumentary Fos 200 is the result of interdisciplinary and intersectoral research, combining Humanities, Media, and IT, industrial history and a reflection centred on the mediations of history in the digital age. The second part deals with the challenges and objectives related to the research-creation process and specifies the stapes of designing the webdocumentary. The third part examines the impact of this research-creation on the transformations of history writing, concerning narration, investigation, the relationship to sources and to the “social body”. The aim is to look more broadly at the transformations in the modalities of writing history in the era of digital narrativities and the impact of these “new” forms of writing on the “factory of research” in the Humanities.

Creator

Sophie Gebeil

Source

Revue Française des Méthodes Visuelles

Publisher

MSHA Aquitaine

Date

2021-06-09

Format

text/html

Language

fr

Type

InteractiveResource

Identifier

https://rfmv.fr/numeros/5/articles/10-ecrire-lhistoire-a-lere-des-narrativites-numeriques

Date Created

2021-06-09